Les soldats Voyageurs

Décembre 1916, Allan Allsop originaire de Mosman Sidney écrit dans son diary « Rien à faire,sensé visiter les grottes, mais transport pas disponible ». Puis le 2 janvier 1917 « Dans l’après-midi, un groupe de 10 d’entre nous part aux fameuses grottes près de Naours, où les réfugiés avaient l’habitude de se cacher en temps d’invasions…».
En même temps qu’il couche ces quelques mots sur le papier, il laisse au crayon mine sur les parois de la Cité souterraine un graffiti daté du même jour suivi de son Nom. Cette trace émouvante d’une fraicheur inouïe un siècle plus tard, est une parmi presque 3000 graffiti recensés à ce jour.
Elle révèle un visage moins sanglant qu’à l’accoutumé et peu connu de la Grande Guerre, qu’est celui des loisirs des soldats à l’arrière front. Cette récente révélation en cours d’étude scientifique (2014) fait du souterrain de Naours la plus grande concentration d’inscriptions 14-18 connue à ce jour. Un projet de musée est en cours d’étude sur la domaine de la Cité souterraine afin de vous faire découvrir ces travaux.

Des histoires d’hommes dans la grande histoire

Parmi les nombreux soldats ayant laissé une preuve de leur passage à Naours, le lieutenant Leslie Russel Blake, célèbre géologue et cartographe Australien. Récipiendaire de la Military Cross pour acte continue de bravoure et pour son travail de cartographie de la ligne de front ennemi durant la bataille de la Somme.

Le réseau Somme Battlefield's Partner

Depuis l’été 2015, la Cité souterraine de Naours a rejoint le réseau Somme Battlefield’s Partner afin d’améliorer la qualité de son offre touristique autour de la grande Guerre. Nous avons également obtenu la labellisation Centenaire Somme 2016 dans le cadre de notre projet éducatif « Les soldats voyageurs ».